mercredi 13 décembre 2017

Apostasie !


ü  « Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut qu’auparavant l’apostasie soit arrivée… » 2 Thessaloniciens chapitre  2 Verset 3.

L’apostasie n’est pas seulement le rejet du vrai DIEU, mais également de ses institutions, et de ses lois.



jeudi 7 septembre 2017

ESCHATOLOGIE



Etude condensée en 7 points, des évènements des temps de la fin

1.     Enlèvement de l’église : 1 Corinthiens 15 v 51 à 53 + 1 Thessaloniciens 4 v 15 à 17.
C'est l'événement que tout chrétien authentique (né de nouveau) attend avec impatience, tout en semant l'évangile parmi tous les peuples. Mais nous ne savons ni le jour ni l'heure…Maranatha !

2.    Règne mondial de l’anti-Christ (la bête) : 2 Thessaloniciens 2 v 3 à 12 + Apocalypse 13. (Voir l’étude sur ce sujet). Dictature totalitaire mondiale.
Le diable  suscitera son "messie", et établira son royaume sur toute la terre. ( Le mot grec ‘anti’ veut dire : contre, ou, se faire passer pour). Contrôle total de la politique et de l'économie. La religion unique et obligatoire sera le culte de Satan et de son « Christ ». Satan va enfin réaliser son rêve : Etre adoré par tous les hommes.

3.    Retour (Parousie) de Jésus Christ sur la terre : Zacharie 12 v 9 et 10 + Za 14 v 1 à 5. Dernière tentative d'exterminer Israël. Repentance et conversion nationale des élus rescapés d'Israël. Jésus descend du ciel, accompagné de ses saints, l'église. Extermination des armées des nations venues attaquer Israël à Armaguedon. La Bête et le faux-prophète sont jetés dans le feu éternel.     
      
4.    Millénium, règne de paix de Jésus Christ : Apocalypse 20 v 1 à 3 + Esaie 11 v 6 à 10. C'est la dernière phase de la patience de Dieu. Jésus seul est capable d'établir la paix et la justice dans le monde. Satan et ses démons sont en prison. Tous les problèmes actuels auront disparus, mais les hommes seront encore pécheurs par nature. Israël évangélisera les nations (enfin) et l'église gouvernera le monde sous l’autorité de Jésus Christ. Au bout de 1000 ans, Satan est relâché, et les hommes le suivent dans la rébellion finale.

5.    Fin du monde, désintégration de l’univers : 2 Pierre 3 v 10 à 13 + Psaume 102 v 27.

Dieu anéantira sa création corrompue par le péché. Toutes les œuvres humaines seront consumées.

6.    Résurrection pour le jugement dernier : Apocalypse 20 v 11 à 15 +Actes 17 v 31.
Jésus va juger tous les humains un par un, sauf ceux qui auront accepté sa Grâce pendant leur vie terrestre. Les condamnés seront jetés dans le feu éternel.

7.    Nouvelle création : Apocalypse 21 v 1 à 4.
Seuls ceux qui seront des nouvelles créatures habiteront dans le nouveau monde, oû tout sera parfait. Jésus sera au milieu de nous, ça sera le bonheur éternel.

GLOIRE A DIEU, son plan est parfait !!!

samedi 22 juillet 2017

L’étude des prophéties biblique est-elle importante ?



Lorsqu’on commence à embrasser la pensée du monde, on se place sur un terrain glissant qui nous entraîne vers d’autres erreurs doctrinales. En effet, on met alors en doute l’autorité de la Parole de Dieu, telle Ève sous l’influence du serpent dans le jardin d’Éden.  

Or, certains responsables d’églises ne veulent pas aborder certains sujets dans leur assemblée par crainte de provoquer des controverses. En fait, si nous n'étudions pas les prophéties bibliques, nous maintenons volontairement le peuple de DIEU dans l’ignorance, et il ne peut donc pas se préparer pour l'enlèvement et la rencontre avec le Seigneur de Gloire. 

En 2 Timothée 4 v 1 à 4, Paul adresse un appel pressant à Timothée : « Je t’en supplie, au nom de Jésus-Christ et de son avènement, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non ». 
 
Il est relativement aisé de prêcher devant un public conquis à notre cause et aux idées que nous défendons. Mais sommes-nous capables de parler lorsque l’auditoire n’est pas d’accord et s’oppose à ce que nous disons ? N’avons-nous pas quelquefois une attitude de lâcheté en nous taisant lorsque l’occasion n’est pas favorable, alors que nous devrions là aussi parler et défendre la parole de Dieu ?

Aujourd’hui, on évite certains sujets qui dérangent et ne sont pas dans l’air du temps. Il faut positiver, nous dit le monde. Alors on évite de parler du péché, de la repentance, du jugement, de l'enfer, du diable… Prions donc, afin d’être capables de prêcher et d’insister, même quand ce n’est pas favorable ! 

L’apôtre continue ainsi : « Réfute les erreurs, reprends et encourage, avec une pleine patience et un entier souci d’instruire. » 
 
Veillons à toujours garder une bonne attitude, avec douceur, patience et respect de l’autre. Notre ministère de défense de la vérité est important, non seulement pour les adultes, mais aussi de manière cruciale pour les adolescents et pour les enfants. Les enfants sont endoctrinés par l’école, les livres, les films, les chansons, la télévision…

Nous aussi, instruisons les enfants des vérités données par Dieu dans sa parole. « En effet, un temps viendra où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine. » Nous sommes vraisemblablement dans ce temps d’apostasie prophétisé par l’apôtre Paul. 

« Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut qu’auparavant l’apostasie soit arrivée, et que se révèle l’homme impie, le fils de perdition… » 2 Thes 2 V 3 

Et comme nous nous sommes détournés des fondements de la foi concernant les origines (Création, chute, déluge, Babel…), nous voyons se développer toutes sortes de dérives : le mariage homosexuel, l’avortement,  l’euthanasie, GPA... 
« Au contraire, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule d’enseignants conformes à leur propre désir. » 
Les motivations qui devraient me pousser à aller aux réunions sont de louer le Seigneur et d’être enseigné de sa doctrine.  

« Ils détourneront l’oreille de la vérité et se tourneront vers les fables (l'évolution en est une belle). » 
Que le Seigneur nous utilise pour prêcher la vérité et extirper l’erreur, premièrement du sein de l’Église. Restons fidèles à la volonté de Dieu.

Le Seigneur Jésus est sur le point de venir chercher son épouse fidèle. Cher frère, chère sœur, es-tu prêt(e) à le rencontrer ? 


vendredi 23 juin 2017

Enseigner tout le dessein de DIEU



Instructions données par Paul, l’apôtre d’expérience, à son jeune serviteur Timothée :

Tout d’abord, dans 1 Tm. 1 v 3-4, Timothée doit dire à certaines personnes de ne pas enseigner d’autres doctrines, ni s’attacher à des fables (en grec, mythos) qui produisent des controverses. Même l’Église est imprégnée de la pensée du monde (alors que ce devrait être l’Église qui influence le monde avec le message de l’Évangile). 

Lorsque l’on commence à embrasser la pensée du monde, on se place sur un terrain glissant qui nous entraîne vers d’autres erreurs doctrinales. En effet, on met alors en doute l’autorité de la Parole de Dieu, telle Ève sous l’influence du serpent dans le jardin d’Éden.  Ces fables auxquelles s’attachent certaines personnes produisent des « controverses », comme le dit Paul. 

Or, certains responsables d’églises ne veulent pas aborder certains sujets dans leur assemblée par crainte de provoquer des controverses. Mais d’après le texte biblique précité, ce sont les doctrines étrangères à la Parole de Dieu qui en provoquent, et non l’attachement à la vérité. Si nous n'étudions pas les prophéties bibliques, nous maintenons volontairement le peuple de DIEU dans l’ignorance, et il ne peut pas se préparer pour l'enlèvement.

En 2 Tm 4 v 1-4, Paul adresse un appel pressant à Timothée : « Je t’en supplie, au nom de Jésus-Christ et de son avènement, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non ».
 
Il est relativement aisé de prêcher devant un public conquis à notre cause et aux idées que nous défendons. Mais sommes-nous capables de parler lorsque l’auditoire n’est pas d’accord et s’oppose à ce que nous disons ? N’avons-nous pas quelquefois une attitude de lâcheté en nous taisant lorsque l’occasion n’est pas favorable, alors que nous devrions là aussi parler et défendre la parole de Dieu ? 

Aujourd’hui, on évite certains sujets qui dérangent et ne sont pas dans l’air du temps. Il faut positiver, nous dit le monde. Alors on évite de parler du péché, de la repentance, du jugement, de l'enfer… Prions donc d’être capables de prêcher et d’insister, même quand ce n’est pas favorable ! 

L’apôtre continue ainsi : « Réfute les erreurs, reprends et encourage, avec une pleine patience et un entier souci d’instruire. »
 
Veillons à toujours garder une bonne attitude, avec douceur, patience et respect de l’autre. Notre ministère de défense de la vérité est important, non seulement pour les adultes, mais aussi de manière cruciale pour les adolescents et pour les enfants. Les enfants sont endoctrinés dans notre monde par différentes pensées et c’est la technique employée par ceux qui veulent imposer leurs idées. 

Nous aussi, instruisons les enfants des vérités données par Dieu dans sa parole. « En effet, un temps viendra où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine. » Nous sommes vraisemblablement dans ce temps d’apostasie prophétisé par l’apôtre Paul. 

« Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut qu’auparavant l’apostasie soit arrivée, et que se révèle l’homme impie, le fils de perdition… » 2 Thes 2 V 3

Et comme nous nous sommes détournés des fondements de la foi concernant les origines, nous voyons se développer toutes sortes de dérives : le mariage homosexuel, l’avortement,  l’euthanasie, GPA... 
« Au contraire, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule d’enseignants conformes à leur propre désir. » 

Les motivations qui devraient me pousser à aller aux réunions sont de louer le Seigneur et d’être enseigné de sa doctrine. 
« Ils détourneront l’oreille de la vérité et se tourneront vers les fables. » 

Que le Seigneur nous utilise pour prêcher la vérité et extirper l’erreur, premièrement du sein de l’Église. Nous sommes faibles et peu nombreux, qu’importe ! Restons fidèles à la volonté de Dieu.